Linky: le compteur qui offre plus que l’électricité?

Lors du salon SGParis 2011, ERDF offrait une démonstration de son compteur intelligent Linky, tant controversé depuis ses premières expérimentations. Les situations de consommation exposées m’ont semblé suffisamment représentatives pour les relayer ici!

Linky, communiquant et intelligent?

Lors de l’ emménagement dans une nouvelle habitation, 2 situations s’offriront à notre client:

  1. A son arrivée dans un logement inoccupé depuis moins de 2 mois, le client aura de la lumière mais lorsqu’il demandera davantage de puissance en raccordant ses appareils ménagers par exemple, le compteur s’ouvre car l’abonnement n’est pas suffisant: l’écran affiche « PUISS DEPASSEE« . Le lendemain qui suit l’appel à son fournisseur d’électricité, sans avoir à faire quoi que ce soit et sans l’intervention d’un technicien, l’abonnement passera de 1kVA à la puissance souscrite par téléphone.
  2. Dans le cas où le logement était inoccupé depuis plus de 2 mois, le compteur affichera « CONTACTEZ VOTRE FOURNISSEUR« : le client n’aura alors aucun accès à l’électricité. Comme dans le premier cas, le lendemain suivant son appel auprès de son fournisseur d’électricité, le compteur affichera « ENERGIE DISPONIBLE APPUYEZ SUR LE BOUTON« . Il disposera enfin de l’électricité à la puissance souscrite lors de son abonnement.

Démonstration en vidéo d’une souscription à un abonnement de puissance supérieure.

Dans le cas d’un dépassement de la puissance souscrite, le compteur s’ouvre car il dispose désormais d’une fonction interrupteur. Le client arrête certains appareils de forte puissance qui ont provoqué ce dépassement puis 2 situations s’offrent à lui:

  1. le compteur est à sa portée, à l’intérieur de son habitation, et l’écran affiche « PUISS DEPASSEE« : le client doit appuyer 2 secondes sur le bouton « + » situé sous l’écran et l’électricité est à nouveau disponible.
  2. le compteur est en limite de propriété au bout du jardin ou dans les parties communes sur le palier, le client abaisse le disjoncteur de branchement pendant 10 secondes puis le relève: l’interrupteur du compteur se referme et l’électricité est à nouveau délivrée.

Avec ces démonstrations, on comprend que le disjoncteur de branchement devra être réglé au maximum puisque la fonction d’interruption en cas de dépassement est désormais le lot du compteur.

Le port USB présent sur les versions expérimentales disparaitra au profit de nombreux contacts. La partie inférieure droite sera réservée à ces contacts et accessible sans plombage aux électriciens comme aux clients. Les contacts I1/I2 et C1/C2 existeront toujours pour la télé-information, renommée TIC (Télé Information Client), et le contact HC/HP. Sept contacts supplémentaires seraient prévus: ils seront certainement utilisés par les fournisseurs d’électricité qui proposeront des services tels que des Box et des délestages sans fil compatibles Zigbee pour les appareils électroménagers.

Pour le moment, l’essentiel semble être d’informer le client sur sa consommation, mais aucune entreprise n’ a été définitivement citée pour avoir ce rôle « pédagogique ». D’autres questions me viennent également à l’esprit:

  • Est-ce que l’ensemble des clients doit disposer du même service?
  • Ce service doit-il être gratuit?
  • Comment représenter cette consommation pour que les clients en prennent conscience?

Retrouvez d’autres informations sur le site d’ERDF.

Vous serez peut être intéressé par:

À propos de Benjamin

Electricien, Plombier & Blogger!
A l'aise sur un chantier comme sur le Web.
Retrouvez moi sur Google +, ma page perso Facebook ou sur mon profil Viadeo
Ce contenu a été publié dans Electricité, NEWS, SALON, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *