testo 310, l’analyseur de combustion idéal en chaudière à condensation

Essentiel pour nos entretiens de chaudières, l’analyseur de combustion nous permet de les réaliser correctement en respectant la réglementation. C’est aussi ce que propose testo avec son nouvel analyseur, le testo 310!

Le nouvel analyseur Testo 310

Le nouvel analyseur Testo 310 – Crédit photo: Testo – Cliquez pour agrandir!

Que ce soit lors de la mise en service ou de son entretien annuel, une chaudière à condensation nécessite un réglage précis pour garantir le rendement souhaité.

Le spécialiste de la mesure reconnu par notre profession, testo, innove avec le testo 310, analyseur de combustion complet et performant. Quelle que soit l’installation, chaudière fuel/gaz, le testo 310 dispose de toutes les mesures nécessaires pour réaliser jusqu’à 100 maintenances annuelles et assurer également la mise en service de chaudières à condensation, bon compromis!

L’attestation d’entretien des chaudières requiert un certain nombre de mesure obligatoires tel que O2, CO2, TF, CO ambiant et indice de suie sur chaudière fuel. Il répond également tout à fait à la réglementation puisqu’il mesure aussi le CO des fumées.

Avec sa sonde de fumée de 180 mm et son cône, l’analyseur testo 310 est idéal pour la mesure et ses cellules garantissent une précision optimale des concentrations. Ce nouveau modèle se compose en 4 menus facilement accessibles:

  1. Combustion : toutes les mesures liées à l’attestation d’entretien des chaudières (O2, TF, CO2) sont intégrées dans ce menu. Pour nous garantir un réglage efficace de l’installation et assurer des économies d’énergie à nos clients, l’analyseur calcule, à travers les combustibles mémorisés, le rendement (même au-delà de 100 %), y compris les pertes et l’excès d’air.
  2. Pression gaz : la pression gaz est indispensable pour optimiser le réglage d’une chaudière atmosphérique. Le testo 310 permet de mesurer une pression différentielle pour garantir le bon fonctionnement de l’installation.
  3. Tirage/Dépression : cette mesure permet de constater si le tirage du conduit est suffisant pour garantir une bonne évacuation des produits de combustion. En parallèle, l’analyseur indique la température pour nous guider vers le positionnement idéal de la sonde.
  4. CO ambiant : cette mesure nous permet de s’assurer de l’absence de monoxyde de carbone dans la pièce où est située la chaudière.

Galerie

Vous serez peut être intéressé par:

À propos de Benjamin

Electricien, Plombier & Blogger!
A l'aise sur un chantier comme sur le Web.
Retrouvez moi sur Google +, ma page perso Facebook ou sur mon profil Viadeo
Ce contenu a été publié dans NEWS, Outillage, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *